Hypnose

L’hypnose, c’est quoi?

hypnose

Bien loin des clichés du spectacle, l’hypnose médicale est avant tout un outil aussi efficace que subtil. Elle permet d’effectuer de profonds et durables changements. Ainsi, les domaines d’application de l’hypnose sont vastes: douleur, anxiété, insomnie, perte de poids. Pour comprendre l’hypnose, il faut se représenter le cerveau en 3 sphères.

Comment fonctionne l’hypnose?

Hypnose modèle

Le schéma ci-dessus propose une représentation conceptuelle du fonctionnement de la conscience chez l’homme. Ce modèle provient du HMI (Hypnosis Motivation Institut) fondé par le Dr John Kappas.

L’être humain se développe, passant d’un environnement inconnu à « connu », en développant des associations (positives ou négatives) par rapport aux expériences vécues. Certaines de ces expériences sont vécues positivement et donc associées à la notion de plaisir, d’autre le sont négativement.

A l’origine, toutes les espèces sont dotées d’un cortex qui leur permet face à une situation de déterminer si elles doivent fuir (flight) ou combattre (fight). C’est ce qu’on appelle le cerveau primitif (ou reptilien). Ici, la réponse nerveuse à un stimuli est extrêmement rapide. Si un tigre surgit dans la pièce ou vous vous trouvez, le stimuli pour vous permettre de vous échapper est instantanée. La survie de votre espèce en dépend.

Dans un second temps, si l’expérience se répète, exemple: un singe observe un de ses congénères se faire dévorer par un tigre (pas très cool..). Le cerveau limbique (émotionnel) associe à cette expérience négative une émotion: la peur. Second, développement de l’évolution, ce cerveau permet l’apprentissage d’expériences en les coloriant d’une palette émotionnelle.

Avec l’homme, un troisième cerveau, le néocortex apparaît. Il régit les opérations complexes: l’analyse, l’abstraction, la volonté, la décision.

Résumons un peu:

  • cerveau reptilien: fight or flight
  • cerveau limbique: plaisir/déplaisir
  • néocortex: je veux, je décide que, je pense, j’analyse…

Et l’hypnose dans tout ça?

Prenons la cigarette comme exemple:

Qui ne se souvient pas avoir ressenti un profond dégoût, voir la nausée à sa première cigarette? Et pourtant, vous éprouvez aujourd’hui un réel plaisir à fumer?
Peut être pas toutes les cigarettes, n’est ce pas?  Mais, celles pendant le café, à la pause entre ami(e)s, etc.. Vous avez associé à un niveau inconscient ce comportement nocif à du plaisir. Voilà pourquoi, il est si difficile d’arrêter aujourd’hui.

Il y a un obstacle entre votre volonté (néo cortex) et le centre de plaisir (cerveau limbique) et comme le disait Emile Coué : « Lorsqu’il y a un conflit entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte.. » Pour Emile Coué, l’imagination renvoie au cerveau limbique. Pourquoi?

Parce que lors du processus d’association entre l’expérience et l’émotion, l’expérience réelle est déformée par l’imagination. Il vous suffit de voir une forme qui ressemble à un tigre alors que vous être tranquillement installé dans votre campement en plein brousse pour immédiatement ressentir une peur qui vous glace le sang…Votre cerveau n’attend pas que votre néo cortex vérifie scrupuleusement qu’il s’agit bien d’un tigre: taille des moustaches, longueur de la queue, griffes aux pattes, etc…

Il agit par le biais de l’hyppocampe (impliquée dans la mémoire à long terme) en stimulant l’amygdale (peur ou agressivité).

L’hypnose qui soigne..

L’hypnose modifie l’association qui s’est faite à un niveau inconscient, dans la zone limbique, entre une expérience et sa représentation. L’hypnose permet de contourner l’esprit critique situé entre la sphère consciente et inconsciente afin d’accéder au cerveau émotionnel. L’imagination permet alors créer de nouvelles associations.

Revenons à notre exemple de la cigarette, comment avez vous fait pour devenir fumeur alors que les première cigarettes vous provoquaient un réel dégoût?

Vous avez associé à ce comportement toutes sortes d’images positives: être un adulte, devenir un homme, être libre, être rebelle, etc…Le cinéma et la publicité ainsi que des modèles empruntés dans votre entourage vous ont certainement aidé sur ce parcours.

Mais ce processus peut se changer, se construire au même titre que vous avez construit cette image de vous, fumeur !

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

C’est assez simple. Après une anamnèse, c’est à dire un recueil de données sur les motifs de votre consultation et la mise en perspective d’un objectif thérapeutique. Nous définissons ensemble un nombre de séances. A chaque séance, nous réévaluons les progrès accomplis par rapport à l’objectif. C’est un processus dynamique. Je vous propose des outils comme l’auto hypnose pour consolider le travail effectué à chaque séance.

Peut on perdre le contrôle sous hypnose?

Pas vraiment, même pas du tout. C’est tout le contraire, il s’agit d’un état d’hypervigilance ou d’absorption intense. Le sujet est là mais n’est pas vraiment là non plus. Un peu comme au cinéma, vous êtes tellement absorbé par le film que vous êtes en train de voir que plus rien ne vous perturbe, pas même la personne qui grignotait ses pop corn l’instant d’avant. Un dinosaure a surgi au milieu de l’écran et il monopolise toute votre attention (si, si rappelez vous..l’amygdale !). Steven Spielberg a beaucoup utilisé les connaissances en neuro sciences en équipant les spectateurs de neuro capteurs pour établir quand il devait mettre des scènes effrayantes dans Jurassic Park et à quelle distance les unes des autres, afin de ne pas trop stimuler…l’amygdale.

L’auto hypnose, comment ça marche?

On peut dire, d’une certaine façon, que toute hypnose est une auto hypnose. Une fois que le patient a expérimenté l’état de sommeil hypnotique, il peut avec quelques conseils reproduire à volonté cet état. C’est un état naturel, rappelons le, semblable à la rêverie. C’est un léger flottement sans aucune perte de contrôle,  de connaissance.

Uniquement sur RDV au 51 route d’Espagne 31100 Toulouse. Elle dure environ 45 à 60 min.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :